Hydrophobe

Cette propriété décrit la tendance d’une surface à repousser l’eau.

Pour certains matériaux hautement hydrophobes, la répulsion atteint des niveaux particulièrement impressionnants. Par exemple, la feuille de Lotus est si renommée pour sa grande répulsion d’eau qu’on dit d’un matériau dont la surface est extrêmement difficile à mouiller qu’il produit l’effet de Lotus.

D’ailleurs, pour ces matériaux, on utilise le qualificatif superhydrophobe. La feuille de Lotus qui laisse couler l’eau sans se mouiller s’apparente à l’asclépiade; l’angle de contact entre sa surface et une goutte est très élevé, empêchant l’eau de s’y accrocher.
Démonstration de la nature hydrophobique de la fibre d’asclépiade.

Hydrophobe